Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller au pied de page
Retour à Blog

Comment la pandémie de Covid a changé nos circuits

Douro-Valley-Wine-Tour-on-Bridge

 

En période de pandémie, nous pouvons dire que le monde entier souffre. Je suis sûr que quiconque lit a également souffert d’une manière ou d’une autre, sur le plan professionnel, avec le COVID-19. Il existe d’innombrables entreprises dont l’activité a dû être arrêtée ou réduite à cause du virus.

Mais pour moi, aucune branche n’a autant souffert que le tourisme. Remontons le temps … Mars, moment où le virus commence à menacer le Portugal. C’était aussi une époque où nous, dans le tourisme, avons commencé à entrer dans la haute saison du travail. Le temps devenait plus chaud et moins pluvieux. Il y avait beaucoup de touristes et ils arrivaient plus tôt que l’année dernière (2019). Tout indiquait que ce serait la meilleure année pour le tourisme à Porto. Nous étions radieux et pleins de force pour commencer!

Pendant ce temps, COVID arrive au Portugal. Deux ou trois cas de personnes admises à l’hôpital de Santo António. Il est allé chercher des clients dans le Centre de Porto et en passant par l’hôpital, il a vu les journalistes et les caméras suivre l’évolution minute par minute. Je me suis arrêté pour affaires et j’ai même pensé que c’était drôle, minimisé la situation.

La vérité est que de jour en jour, le virus a commencé à se multiplier et les tournées ont commencé à se faire avec inquiétude. Nous et nos partenaires avons rapidement commencé la détention volontaire avant même que la situation ne devienne grave – une sage décision. Nous pensions que ce serait une pause de quelques semaines, mais nous nous sommes trompés.
L’activité a dû s’arrêter complètement pendant trois mois – avril, mai, juin. Trois mois qui, en fait, nous pouvons dire s’éternisent indéfiniment.

Malgré le manque de définition et malgré le retour du tourisme à Porto, les réservations de circuits font toujours peur. Nous comprenons qu’il n’est pas confortable pour les gens de voyager dans des véhicules avec d’autres étrangers et de participer à des activités de groupe.

À cet égard, nous avons de bonnes nouvelles! Notre société a profité de la déflation pour acquérir le certificat Clean & Safe et tout le matériel de désinfection et de protection pour nos guides et clients. De plus, nous misons sur des circuits encore plus «socialement distants»: la capacité des véhicules est passée aux 2/3 de la capacité habituelle. Tous nos partenaires portent un masque de protection et désinfectent régulièrement les établissements à visiter.

 

Nous voulons être un exemple qu’il est possible de passer une journée avec nous, se détendre, s’amuser: tout cela avec un maximum de sécurité et de soin!

 

 

Texte de Cheila Oliveira, guide touristique à Porto Road Trips

 

Skip to toolbar